• Fiches pour la classe - Code

    Fiches pour la classe - Code

    Je vais regrouper ici toutes les fiches d'exercices associées à l'étude du code.

  • Voici les documents que j'ai préparé autour du son [t]. Je l'aborde généralement lors de la période 2. Voici l'affichage collectif au format A4 et les traces écrites au format A5, à coller dans les cahiers de sons. 

    J'ai utilisé le déroulement proposé par les manuels "Taoki" et "Ribambelle" car je trouve qu'ils sont bien faits. 

    Je vous mets également les fiches d'exercices que j'ai faites... (la suite ici)


    2 commentaires
  • Son [v]Je ne travaille pas sur ce son actuellement mais je suis en train de mettre à jour les fiches sur mon blog !

    Voici des fiches de travail autour du son [v], que j’aborde généralement vers la période 4. Il est assez simple et les élèves n’ont pas vraiment de difficulté avec. Par contre, il est vrai que certains peuvent le confondre avec le son [f]... A travailler en parallèle ! Son [v]

    Voici donc :

    Les fiches d’exercices (Si vous voyez des petites coquilles, envoyez moi un 'tit mail he)

    L’affichage collectif (format A4) et la trace écrite à coller dans le cahier de son (format A5)

    J’ai également préparé dSon [v]es diaporamas à exploiter collectivement avec les élèves :

    Identification du phonème [v] puis localisation (dans le mot, la syllabe) : J'aime beaucoup cette activité car elle permet aux élèves d'être en activité : ils codent le mot en syllabes puis localisent la syllabe dans laquelle se trouve le phonème. Ils codent ensuite les sons contenus dans la syllabe puis entoure le phonème étudié. Cliquez ici

    Encodage de mots contenant le son [v] : Cliquez ici

     


    1 commentaire
  • Cette semaine avec mes élèves nous allons étudier le son [u] : vous verrez sur les fiches d’exercices que j’ai volontairement mis entre crochets « [ou] » alors qu’en alphabet phonétique, le graphème « ou » se transcrit [u]… Personnellement, je ne pense pas que la maîtrise de l’API soit une compétence à faire acquérir à mes CP, donc je n’insiste pas trop là-dessus ^^. D’ailleurs, mes référents collectifs sont assez succincts : écriture en lettres capitales et scriptes (« je vois »), écriture en majuscule et minuscule cursives (« j’écris ») et un mot référent pour « j’entends … comme dans le mot … ».

    Comme j'ai un peu de temps devant moi, je vous mets (très succinctement) ma séquence d'apprentissage du son [u]  he

     Séance 1 : Pour introduire le son [u], je compte proposer à mes élèves une comptine phonologique, « Loup garou », que vous pouvez écouter ici, sur le site de l’Académie de Poitiers. Une fois que le son « qu’on entend tout le temps » est identifié par les élèves, nous démarrerons des activités de discrimination auditive dans un premier temps (identification puis localisation du phonème) et ensuite des activités de discrimination visuelle. Les activités de discrimination auditive peuvent être complétées par des activités de prononciation en faisant observer aux élèves la formation de la bouche, la vibration de la gorge ou non, la présence d’un souffle, etc. En complément, voici une sélection d'images contenant le son [u]. 

    Séance 2 : Discrimination visuelle, identification du graphème « ou » puis entraînement à la copie (modélisation « dans les airs » puis entraînement sur l’ardoise et enfin dans les cahiers).

    Institutionnalisation du graphème et affichage du référent collectif.

    Séance 3 : Encodage. Avant de démarrer les activités de combinatoire à proprement parler, nous allons d’abord passer par de l’encodage :

    - le « rou » de « roulade »

    - le « mou » de « moulin »

    - le « lou » de « loup »

    - le « pou » de « poussin »

    Séance 4 : Combinatoire, systématisation : activités de dictée flash puis inverser les syllabes et faire constater ce que l’on obtient.


    2 commentaires
  • Etude du code - Son [y], son [p] et son [m]Voilà la suite de mes fiches de phonologie… J’ai un peu de temps devant moi alors je poste !

    - Première série : le son [ y ] (graphème : u). Mes élèves n’ont pas eu de difficultés particulières dans l’identification et la localisation du phonème mises à part quelques confusions avec le son [ u ] (« ou »)… mais une fois que la procédure d’identification du phonème est acquise et systématisée chez les élèves, ça va assez vite ! Voici donc les fiches d’exercices autour du son [ u ], le référent collectif pour l’affichage et une série d’images pour une exploitation collective (à agrandir toutefois au format A3, voire un peu plus).

    Etude du code - Son [y], son [p] et son [m]- Deuxième série : le son [ p ]. C’est une consonne courte qui peut se confondre facilement avec le son [ b ]. J’avoue avoir eu quelques difficultés à faire identifier le son… L’essentiel du travail était axé sur la prononciation : formation du son avec la bouche, faire observer le petit souffle qui sort et l’absence de vibrations dans la gorge. Les élèves ont vite remarqué que ce n’est pas un son que l’on peut « tirer » (ou prolonger) puisque c’est une consonne courte ! J’ai également beaucoup insisté sur le fait que le son [ p ] se prononce « ppp » et non pas « peuh ». Voici les fiches d’exercices que j’ai préparées autour du son [ p ], une proposition d’étude selon Taoki et le référent collectif.

    Etude du code - Son [y], son [p] et son [m]- Troisième série : le son [ m ], ne présente pas de difficultés puisque c’est une consonne longue. J’ai plus insisté sur l’aspect visuel c’est-à-dire la lettre à ne pas confondre avec la lettre « m ». Lors des dictées de syllabes, les élèves oubliaient parfois un pont… Je leur ai fait remarquer que ce n’était plus la lettre « m » mais la lettre « n » et donc que ces lettres n’avaient pas le même bruit. Les fiches d’exercices que j’ai proposées ont été traitées très rapidement ! En complément, voici une proposition de déroulement selon le manuel Taoki et le référent collectif à afficher en classe.


    3 commentaires
  • La conseillère pédagogique est passée me voir la semaine dernière et elle a assisté à une séance d’étude du code. Personnellement, je suis un peu le déroulement proposé par Taoki, qui est plutôt pas mal, mais elle m’a conseillé d’accorder une part importante à l’encodage c'est-à-dire, d’écrire des syllabes « comme on entend ».

    Comment donc organiser ses séances d’étude du code ??

    Etude du code - Séance type1) Phase auditive : Primordiale, il s’agit d’identifier un phonème commun à plusieurs mots. C’est sûr que pour cela, les élèves doivent être au clair avec des notions simples comme « syllabes », « mots », « sons », « lettres », etc. Dans les premiers jours, c’est un peu difficile pour les élèves (et le maître surtout cry) de faire identifier le son que l’on attend ! Mais après, ils deviennent très forts ! Les inducteurs peuvent être assez variés : comptines phonologiques, devinettes, liste de mots (ou images), etc. Le plus important est la variété pour éviter que les élèves ne se lassent… ^^ Progressivement, il faut amener l’élève à affiner cette discrimination auditive : identifier le phonème, le localiser dans le mot puis dans la syllabe.  

    2) Phase visuelle : une fois cette phase auditive (environ 1 à 2 séances, à adapter selon le niveau des élèves), passons à la phase dite visuelle. Il s’agit d’identifier les « lettres qui font le son » (= le ou les graphèmes) en insistant bien sur le fait que les sons ne s’écrivent pas… Dire « on écrit le son [a] » est une bien grosse erreur (eh oui, on l’apprend parfois à ses dépends). no

    3) Phase d’encodage qui précède la combinatoire (le décodage). Je me suis inspirée de ce que m’a dit la conseillère pédagogique et de ce document (le nom de l’auteur y figure, mais pas l’adresse) qui complète assez bien. Avant de faire décoder « ru », il faut l’encoder c'est-à-dire l’écrire « comme on l’entend ».

    Déroulement type d’une séance d’encodage

    Poser le problème très simplement (à partir d’une image, par exemple) puis le contrat didactique : Vous allez essayer d’écrire la syllabe « ru » comme dans le mot « ruche »  (IMPORTANT : Contextualiser la syllabe à encoder). Partir d’une image permet de renforcer la différence entre "dessin" et "mot". Laisser les élèves rechercher librement pendant environ 2 à 3 minutes.

    On passe ensuite à une résolution collective du problème :  

    Analyse sonore du mot : répéter, séparer en syllabes

    Localisation de la syllabe « ru » dans le mot

    Analyse sonore de la syllabe et identification des phonèmes connus : J’entends d’abord le son [r] et c’est la lettre « r » qui fait ce son. Ensuite j’entends le son [u] et c’est la lettre « u » qui fait ce son. Lorsque je colle la lettre « r » qui fait le bruit [r] et la lettre « u » qui fait le bruit [u], ça fait « ru »

    Syllabe inversée : Maintenant, si j’inverse ces deux lettres, est-ce que ça fait toujours « ru » ?

    4) Phase de décodage : Systématiser/Automatiser le décodage par les activités de dictée, de copie…

    5) Identifier des syllabes, des mots puis des phrases

    6) Production d’écrits


    2 commentaires
  • Etude du code - Son [ r ]^^ Nouvelle mise à jour de mes fiches autour du son [ r ]. C’est la première consonne que j’ai étudiée avec mes élèves et dans l’ensemble, ça s’est assez bien passé. J’ai suivi le déroulement proposé par Taoki en adaptant un peu les supports d’entrée puisque le manuel propose de faire identifier le phonème [ r ] à partir de devinettes… arf Bon, je trouvais que mes élèves allaient un peu ramer et au final le but n’est pas lexical mais bien phonologique. Je comprends toutefois qu’il faille proposer différentes entrées pour ne pas lasser les élèves !

    Etude du code - Son [ r ]Pour changer un peu, on peut entrer par des comptines dites "phonologiques" comme celles proposées chez Retz avec 30 phonèmes en 30 comptines (plus adapté pour des GS) ou encore 30 phonèmes en 30 chansons (pour les CP mais peut être utilisé avec des GS).

    Les outils sont accompagnés d’un CD audio, de fiches d’exercices, le tout est assez complet mais pas donné oops… Il faut compter à peu près 100 euros pour les deux… Chez Bout de gomme, vous trouverez des choses très intéressantes : supports, fiches, partitions… Chez Chat noir également il y a des ressources très intéressantes !!!

    Etude du code - Son [ r ]En ce qui me concerne, voici le référent collectif autour du son [r] et les fiches d’exercices associées à l’étude du son. Il y en a 5 qui seront réparties sur les 5 jours de la semaine !


    1 commentaire
  • Etude du code - Son [i]Je viens de mettre à jour mes fiches autour du son [ i ]. C’est le premier son que j’ai étudié cette année avec mes CP et je dois avouer que la première séance a été très fastidieuse…arf

    Etude du code - Son [i]J’ai introduit la séance par une petite comptine (issue de Taoki, voici la proposition de déroulement) mais bon j’aurai dû proposer une suite de mots avec le son en position initiale, à mon avis mes élèves auraient mieux identifié le phonème !

    Bref, les entrées pour introduire un nouveau phonème sont très variées ! Ici, je vous propose la fiche référent collectif (au format A4) ainsi que les fiches au format A5 à coller dans les cahiers de sons.

    Voici également une série de 5 fiches d’exercices autour du son [ i ] que j’ai réadapté un peu… he


    votre commentaire
  • Etude du code - Son [l]La suite des fiches, dans ma lancée : autour du son [l] cool. Avec le référent collectif, j'ai rajouté la trace écrite à mettre dans les cahiers de sons des élèves.

     Etude du code - Son [l]Les fiches d'exercices autour du son [l]

    Un exemple d'étude proposé par Ribambelle et Taoki : je propose ici les formats originaux c'est-à-dire des extraits issus des manuels. J'ai téléchargé les guides du maître en entier sur les sites des éditeurs. Je ne vois pas trop l'intérêt de proposer des copier-coller car je trouve que proposer directement l'original respecte plus les auteurs... enfin, c'est mon avis he ! Ensuite, libre à chacun de les suivre ou non!

    Personnellement, je m'en inspire en remaniant un peu... Je change par exemple le support pour l'identification du phonème : comptine phonologique, images, etc.


    2 commentaires
  • Etude du code - Son [a]Ça y est, je me lance également dans la préparation de fiches autour de l’étude du code.clown Il y en a déjà pas mal sur la blogosphère, des très intéressantes notamment sur :
    - L'incontournable Orphée (voir ici et ici)
    - Chez Zaubette
    - ou encore chez Classeur d’école
    …mais encore et toujours il faut que j’ajoute ma petite touche personnelle et malgré la richesse de toutes ces fiches, elles ne me conviennent jamais à 100 % oh(oui je sais parfois je suis compliquée oops)

    Etude du code - Son [a]Pour commencer, les fiches sont évolutives et suivent les grandes phases de l’étude du code :
    - phase de discrimination auditive (fiches n°1 et 2) puis de localisation (fiche n°3)
    - phase de discrimination visuelle (fiche n°4)
    - le référent collectif, à mettre également dans le cahier de sons de l’enfant (si vous le mettez en place, bien sûr)
    - phase « combinatoire, association ». L’étude du son [ a ] se situe en début d’année, donc pas beaucoup de combinatoire.

    Pour télécharger les fiches du son [a], cliquez ici.

    Etude du code - Son [a]- la fiche n°5 est généralement un résumé : écriture du graphème, localisation visuelle du graphème dans des mots, repérer le graphème et identifier le phonème (« je vois… mais est-ce que j’entends ? », « Parfois je vois, mais je n’entends pas… Parfois j’entends, mais je ne vois pas »)

    J’ai également mis les étiquettes images contenant le son étudié. Il y a un petit espace sous les images pour les activités de codage et de localisation.

    En ce qui concerne la démarche, vous pouvez suivre celle de Ribambelle ou celle de Taoki (cliquez pour télécharger les extraits). Je ne sais pas vraiment si j'ai le droit de les proposer ici, sachant que je les ai téléchargés sur le site de l'éditeur. De toutes façons, s'ils me demandent, je les retirerai!

    Mise à jour du 01/09/14

    Je viens de finir ma première séance d'étude du phonème [a]. En attaque, pas de problèmes particuliers puisque les élèves identifient assez bien le son [a]. Par contre, lorsqu'il est en rime dans une syllabe ou à la fin d'un mot c'est trop la galère ! cry "Est-ce que tu entends le son [a] dans CA-NARD????? Comment ça noooonn !!! mad"

    Un peu de calme et de recul et voici donc une petite remédiation immédiate (proposée à mes élèves, ça y est enfin ils y arrivent mieux yes

    1) Proposer une méthode pour mieux identifier et localiser le son

    2) Répéter le phonème et bien faire observer la forme de la bouche (aspects physiologiques, CHECK)

    3) Etre méthodique : je commence par séparer le mot en syllabe puis je prolonge chaque syllabe (je "tire")... Si j'entends le son, je m'arrête. Si je n'entends pas, je continue jusqu'à la dernière syllabe...

    Retour à CANARD :

    1) Je sépare le mot en syllabes : CA-NARD

    2) Je prolonge chaque syllabe CAAAAAAAAAAAAAA - Oui j'entends !!! NAAAAAAAAARD Oui j'entends !!!

    Haaaaaaaalleluiaaaaaaaaaaaaah oh Ils y arrivent tous seuls mis à part 2 ou 3 qui ont encore besoin de mon accompagnement.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique