• Etude du code - Séance type

    La conseillère pédagogique est passée me voir la semaine dernière et elle a assisté à une séance d’étude du code. Personnellement, je suis un peu le déroulement proposé par Taoki, qui est plutôt pas mal, mais elle m’a conseillé d’accorder une part importante à l’encodage c'est-à-dire, d’écrire des syllabes « comme on entend ».

    Comment donc organiser ses séances d’étude du code ??

    Etude du code - Séance type1) Phase auditive : Primordiale, il s’agit d’identifier un phonème commun à plusieurs mots. C’est sûr que pour cela, les élèves doivent être au clair avec des notions simples comme « syllabes », « mots », « sons », « lettres », etc. Dans les premiers jours, c’est un peu difficile pour les élèves (et le maître surtout cry) de faire identifier le son que l’on attend ! Mais après, ils deviennent très forts ! Les inducteurs peuvent être assez variés : comptines phonologiques, devinettes, liste de mots (ou images), etc. Le plus important est la variété pour éviter que les élèves ne se lassent… ^^ Progressivement, il faut amener l’élève à affiner cette discrimination auditive : identifier le phonème, le localiser dans le mot puis dans la syllabe.  

    2) Phase visuelle : une fois cette phase auditive (environ 1 à 2 séances, à adapter selon le niveau des élèves), passons à la phase dite visuelle. Il s’agit d’identifier les « lettres qui font le son » (= le ou les graphèmes) en insistant bien sur le fait que les sons ne s’écrivent pas… Dire « on écrit le son [a] » est une bien grosse erreur (eh oui, on l’apprend parfois à ses dépends). no

    3) Phase d’encodage qui précède la combinatoire (le décodage). Je me suis inspirée de ce que m’a dit la conseillère pédagogique et de ce document (le nom de l’auteur y figure, mais pas l’adresse) qui complète assez bien. Avant de faire décoder « ru », il faut l’encoder c'est-à-dire l’écrire « comme on l’entend ».

    Déroulement type d’une séance d’encodage

    Poser le problème très simplement (à partir d’une image, par exemple) puis le contrat didactique : Vous allez essayer d’écrire la syllabe « ru » comme dans le mot « ruche »  (IMPORTANT : Contextualiser la syllabe à encoder). Partir d’une image permet de renforcer la différence entre "dessin" et "mot". Laisser les élèves rechercher librement pendant environ 2 à 3 minutes.

    On passe ensuite à une résolution collective du problème :  

    Analyse sonore du mot : répéter, séparer en syllabes

    Localisation de la syllabe « ru » dans le mot

    Analyse sonore de la syllabe et identification des phonèmes connus : J’entends d’abord le son [r] et c’est la lettre « r » qui fait ce son. Ensuite j’entends le son [u] et c’est la lettre « u » qui fait ce son. Lorsque je colle la lettre « r » qui fait le bruit [r] et la lettre « u » qui fait le bruit [u], ça fait « ru »

    Syllabe inversée : Maintenant, si j’inverse ces deux lettres, est-ce que ça fait toujours « ru » ?

    4) Phase de décodage : Systématiser/Automatiser le décodage par les activités de dictée, de copie…

    5) Identifier des syllabes, des mots puis des phrases

    6) Production d’écrits


  • Commentaires

    1
    sabre
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 14:17

    Merci encore une fois pour ces conseils, je débute au CP après 12 ans de cycle 3 et cela m'aide beaucoup surtout au niveau du code. Merci à toi. Tes documents sont simples mais très rigoureux et c'est génial d'avoir cette aide.

    2
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 04:00

    cool Merci beaucoup, je suis très contente que mes conseils te soient utiles he Je débute au CP cette année et les attentes de "plus haut" sont tellement exigeantes qu'on a tendance à aller un peu trop vite arf... La CPAIEN m'a conseillé de problématiser davantage l'étude du code en systématisant les situations d'encodage (avant le décodage) !

    Merci encore et bon courage à toi ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :